Pour cet article, j’ai souhaité vous permettre de comprendre le bilan comptable d’entreprise. En effet, le bilan d’entreprise est l’outil indispensable qui donnera au chef d’entreprise les éléments pour maitriser et piloter leur entreprise de façon optimum. C’est un outil extraordinaire quand on le maitrise car en le traduisant en feuille de route il confortera votre orientation stratégique.

Avant tout, je souhaite vous faire partager une définition que vous pouvez trouver facilement dans les livres de gestion : « Le bilan constitue une photographie du patrimoine de l’entreprise qui n’est valable que sur une journée : un bilan non daté n’a donc strictement aucune signification (…) Il s’ensuit un décalage entre les résultats (CLG : le bénéficie ou la perte) qui apparaissent dans le bilan et la situation de la trésorerie, qui dépend des crédits accordés aux clients et de ceux obtenus de la parts des fournisseurs » (Maxi Fiches 3ème édition Gestion financière de l’entreprise – page 10 – Dov Ogien – Edition Dunod)

 

Clairement, je rappelle l’objectif du blog « comprendre la gestion », c’est de simplifier la compréhension de la gestion. Je pense que les définitions sont tout à fait justes mais pas forcément compréhensibles pour un chef d’entreprise, souvent spécialiste de son métier.

Je vais essayer de vous apporter une autre vision du bilan. Le bilan est un outil qui s’utilise sur plusieurs années, afin de piloter sa trésorerie et valoriser son entreprise. Pour ma part, c’est dans le bilan que se trouve les informations financières les plus importantes d’une entreprise.

Juste pour rappel, quand on parle de compte de résultat, celui-ci permet de piloter son entreprise au quotidien, d’identifier les éléments de ventes et de charges afin de pouvoir réaliser du profit. Le compte de résultat a une vision mensuelle, voir annuelle de l’activité de l’entreprise. Généralement, les entrepreneurs maitrisent bien ces éléments.

Donc, le compte de résultat et le bilan sont deux approchent complémentaires qui ont des buts différents. Mais, il est indispensable de comprendre les deux pour accompagner le développement de son entreprise

Pour comprendre la vision financière d’un bilan, il faut comprendre que la synthèse du compte de résultat se trouve dans le bilan, via les bénéfices ou les pertes. Donc, à la lecture du bilan vous avez tous ce dont vous avez besoin pour comprendre et analyser financièrement une entreprise.

Ensuite, j’ai réalisé une synthèse du bilan ci-dessous avec des codes couleurs et symboles pour chaque « bloques » importants pour vous aider à mémoriser chacune des cases que vous devez maitriser.

bilan

 

1. La lecture verticale et horizontale

Avant toutes choses il faut avoir deux sens de lecture dans le bilan :

– une lecture verticale : « pour identifier ce que l’on possède ou ce que l’on doit »

D’un côté, il y a ce que l’on possède, donc les équipements, les stocks et l’argent en caisse (les actifs). D’autre part, nous avons ce que nous devons (le passif). En fait, la société doit de l’argent à des actionnaires, des banques, des fournisseurs, des salariés (par exemple, vous payez vos collaborateurs avec un mois de décalage par rapport à leur travail). L’argent que l’on doit représente le passif du bilan et ce que l’on possède ce nomme les actifs.

– une lecture horizontale : « pour identifier la notion de temporalité dans le bilan »

Plus on se situe en haut du bilan plus ce sont des éléments qui ont vocations à rester dans l’entreprise et plus on se situe en bas de bilan plus ce sont des éléments qui ont vocations à être utiliser à moins d’un an voir mois d’un mois.

2. Une lecture par les 6 « bloques » 

 

L’AXE VERTICAL DE DROITE : LE PASSIF

actionnaires1. Fonds propre (compte classe 1) : « Mon indépendance »

J’ai réalisé un article sur : « les 5 bonnes raisons de renforcer ses fonds propres de son entreprise » qui répond en grand partie à la définition des fonds propres et surtout à quoi ça sert.

Les fonds propre sont la liberté des actionnaires et des dirigeants de l’entreprise. En effet, ce sont les fonds d’argents apportés par les actionnaires (Capital) et les réserves constituées par les bénéfices réalisés par l’entreprise.

Plus le capital et les réserves sont importants, plus le montant de ces fonds vont permettre de financer des outils, équipements et la trésorerie, en l’occurrence ce que l’entreprise « possède »

De plus, les banques ainsi que de nombreuses aides financières sont proportionnelles à la hauteur de vos fonds propres.

Enfin, c’est un des indicateurs de bonne santé de votre entreprise donc de sa valorisation de demain.

« Symbole des deux bonhommes qui se serrent la main » : en effet, c’est une entente entre les actionnaires et ceux qui la pilotent. Ils doivent avoir le même but commun et la même orientation stratégique. Ce sont eux qui ont créés la société. D’où le symbole des hommes qui se serrent la main.

 

banque2. Dettes à moyen et long terme (Compte classe 1) : « Un moyen »

Ce bloque est très important car ce sont les dettes qui ont vocations à rester plus d’un an dans l’entreprise. D’où « dette à long terme ».

On y trouve les comptes courants d’associés et les prêts bancaires de plus d’un an. Cette ressource à principalement deux objectifs :
Renforcer les capitaux permanents de l’entreprise : bloque 1 fonds propres + bloque 2 DMLT
– Le but principal est de financer les actifs immobilisés (bloque 4 ci-dessous) ou autrement dit les outils de l’entreprise.

attention Attention : Il faut faire attention à un piège des banques qui vont vous dire « mais vous gagner de l’argent vous avez de quoi rembourser » et dans ce cas, la durée du prêt risque d’être sur une durée plus courte que la durée de vie de votre équipement.

En effet, la valeur de vos équipements, machines, logiciels, … perdent de la valeur avec le temps et l’administration fiscal nous fait « un cadeau » en nous permettant de mettre de l’argent de côté (donc non taxé) pour renouveler son équipement plus tard. On appelle cela un amortissement.

Sauf que si vous avez des emprunts qui sont plus courts que la durée de vie de votre équipement, alors vous allez créer un déséquilibre entre le capital restant dû du prêt et la valeur de l’équipement. Dans cette situation vous serez obligé d’utiliser vos fonds propres pour compenser … et « c’est pas bien » car ce n’est pas la vocation des fonds propres.

« Symbole de la banque » : en effet, quand on parle de dettes on pense souvent à l’argent que l’on emprunte et c’est bien le cas.

 

Worker delivering a package to a businessman3. Dettes à court terme (Compte classe 4) : « une entente »

C’est l’argent que l’on doit aux fournisseurs, salariés et les organismes sociaux principalement. En fait, ce sont des dépenses qui sont réalisées dans l’année, d’où « dettes à court terme ». Vous allez généralement payer ces dettes dans les trois mois qui viennent.

Comme vous l’avez compris c’est de l’argent que l’on n’a pas dépensé mais que l’on va devoir payer un moment ou un autre. Sauf que cet argent est dans notre poche pour le moment et c’est un moyen extraordinaire de financer sa trésorerie principalement avec les comptes fournisseurs.

attention Attention : Les dettes fiscales et sociales sont très importantes à contrôler. En effet, il ne faut pas être en défaut de paiement avec les organismes tel que l’Urssaf, RSI, … car ils peuvent vous assigner au tribunal de Commerce très rapidement.

« Symbole de l’homme qui reçoit un colis » : c’est le poste fournisseur auquel il faut penser car c’est un levier important pour le financement de la trésorerie.

 

L’AXE VERTICAL DE GAUCHE : L’ACTIF

immobilisation 4. Les immobilisations (compte classe 2): « les outils »

Ce sont les équipements ou outillages que vous achetez pour travailler. Les immobilisations sont découpées en trois parties :
Corporelles : Ce sont des équipements par exemples des machines outils, une voiture, du matériel informatique, …
 Incorporelles : ce sont des outils qui ne sont pas matériels, comme des licences de logiciels, le dépôts de brevets, mais aussi, le temps que vous pouvez valoriser pour des travaux par exemple si vous faites par vous mêmes des travaux dans vos locaux, ou le temps que vous avez passé pour le développement de logiciels, …
Financières : ce sont les cautions pour des locations d’un bâtiment ou les titres de sociétés.

attention Attention : Pour la production immobilisée incorporelle c’est un excellent outil pour améliorer vos résultats d’exploitation dans l’année où vous réalisez la valorisation. En effet, ce temps passé représente une amélioration de vos résultats car c’est vous qui créé de la valeur par les travaux réalisés. Mais attention car il s’appliquera un amortissement sur les années qui suivent qui viendra détériorer vos résultats de ce montant.

« Symbole de l’engrenage » : En effet, ce sont des outils qui appartiennent à l’entreprise et c’est une bonne symbolique pour que vous gardiez en mémoire que ces immobilisations sont les outils de votre entreprise.

 

stocks 5. L’actif circulant (Stocks : compte classe 3 / clients : compte classe 4) : « vous jouez au banquier »

C’est un élément essentiel du bilan car on entend souvent parler de fermeture de sociétés qui ont dû arrêter leur activité non pas par un manque d’activité mais par un manque de trésorerie. En fait, c’est principalement dû aux stocks et aux créances clients.

Tout d’abord, les stocks sont des éléments stratégiques pour l’entreprise afin de pouvoir répondre rapidement à la clientèle, ou pour avoir des produits différents de la concurrence, … . Cependant, ce sont des produits que vous avez achetés donc vous avez sortie de l’argent de votre entreprise, de ce fait si vous avez fait de mauvais achats, vous allez déprécier la valeur de votre stock. Ainsi, vous allez perdre de l’argent. De plus, comme vous avez sortie de l’argent pour payer le stock (donc non vendu), votre argent est mobilisé pour rien.

Ensuite, le poste client, ce sont les délais de paiement que vous accordez à un client après l’avoir facturé. En fait, vous avez réalisé la prestation, ou vendu le produit mais votre client ne vous a pas encore payé. En conséquence, vous avez avancé de l’argent à votre client. Autrement dit, vous jouez le rôle de banquier pour votre client.

attention Attention : Si vous êtes en forte croissance, et bien vous allez augmenter le volume de stock et le nombre de créances clients. Sachez que ce sont les deux principales raisons qui « tuent » les entreprises. Il faut absolument maitriser ces deux postes, limiter l’utilisation des stocks et l’acceptation de délais de paiement de vos clients.

« Symbole des cartons et de l’euro » : Si vous devez en retenir qu’un c’est bien celui-ci. Avoir des stocks oui mais pas trop et limiter les délais paiements trop longs pour des clients qui risques de mettre en péril votre entreprise.

 

ecureuil6. Les disponibilités (Compte classe 5) : « Une facilité »

Les lignes de disponibilités ou valeurs mobilières de placement, représentent le solde de vos comptes sur vos banques. Donc, le solde réel de votre trésorerie.

En gros, plus vous en avez plus vous êtes tranquille dans la stabilité financière de votre entreprise.

« Symbole de l’écureuil » : Je pense que c’est exactement l’image que l’on doit donner à ce bloque car ce sont vos réserves … d’argent.

J’espère maintenant que vous allez pouvoir mémoriser et comprendre les grandes parties du bilan.

Si cet article vous a inspiré, merci de vous inscrire ci-dessous à ma news lettre et vous recevrez instantanément et gratuitement mon livre sur les « 4 étapes pour identifier ses besoins de financement ».

N’hésitez pas à me laisser un commentaire et à « Liker » ma page.

Merci

FTL

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...