J’ai eu la chance de participer à une conférence sur le handicap et l’entreprise, qui a été organisée par le Centre des Jeunes Dirigeants (www.cjd.net), afin d’aider les dirigeants à comprendre l’importance d’un nouveau management dans votre entreprise.

En effet, avoir dans son équipe une « personne à mobilité réduite » ou en situation de handicap, vous impose de mettre en place des procédures et un management efficaces afin de pouvoir évaluer au mieux vos collaborateurs. Et ça, quel que soit la situation d’handicap ou pas. La différence c’est qu’en mettant en place ces outils vous jugerez vraiment sur la performance et non sur un ressenti face à un handicap (ou pas).

J’aimerais aussi mettre en avant trois moments qui m’ont marqué lors de la conférence de Fabrice Bourcet, qui est un chef d’entreprise et vie avec un handicap depuis une chute d’un arbre (pour avoir voulu aider un chat !!).

1 Profitez du moment présent

Le premier moment c’est qu’il a découvert ce que c’est de profiter du moment présent. En vivant cette contrainte d’être allongé durant plusieurs mois, il a appris l’importance du moment présent. Personnellement, j’ai découvert cette sensation depuis plus d’un an ! Pouvoir apprécier le moment présent et ne pas regarder ce qu’on doit faire demain ou regretter (ou pas) le passer. Savourer de jouer avec ses enfants et ne pas avoir la tête prise par des soucis. Je partage ce constat et cette « libération d’esprit » qui me fait apprécier chaque moment de ma journée.
C’est important pour vous dirigeant de connaitre cette sensation car elle vous fera gagner en productivité car vous serez plus performants au moment présent !

2 Accepter ses différences et identifier ses avantages

Le deuxième moment c’est d’accepter ses différences et identifier ses avantages. Pour Fabrice Bourcet, il met en avant l’avantage d’être prioritaire dans un avion, les places de parking de proximité, … . Là encore, nous sommes tous différents, avec nos défauts (faire des fautes d’orthographe, ne pas parler distinctement, être timide, …). Identifier ses défauts afin de les connaitre (et ne pas les renier), et pour en faire une force ou une différence. Cela pourra vous aidez à créer de la valeur et gagner en estime de soi.

3 Avoir un autre point de vue

Le troisième moment est la notion de temporalité et une nouvelle vision « géo-spatial ». Je ne suis pas sûr que ce soit ses termes mais Fabrice Bourcet expliquait qu’en étant assis dans une chaise roulante, il avait un autre point de vue ! Cela lui a permis de comprendre que les autres pensent différemment et on leurs propre schémas de pensé. C’est essentiel de pouvoir se mettre à la place des autres et comprendre que nous sommes différents et d’identifier les attentes des autres. Nous sommes proches de la neuroscience ou des comportements des « mentalistes » mais l’idée est de pouvoir accepter que la personne qui est en face de vous à un autre point de vue. Le comprendre et identifier le point de vue des autres vous donneront un avantage important lors de vos négociations.

Je vous invite pour aller plus loin et lire mon article « Comment se faire des amis, de Dale Carnegie : un vrai outil de management ! » ou mon premier article / vidéo « L’économie de la connaissance | Idriss ABERKANE » sur les neurosciences.

Si cet article vous a inspiré, merci de vous inscrire ci-dessous à ma news lettre et vous recevrez instantanément et gratuitement mon livre sur les 4 étapes pour identifier ses besoins de financement.

N’hésitez pas à me laisser un commentaire et à « Liker » ma page.

Merci

FTL

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...