Dans mon article « les 6 raisons pour digitaliser son entreprise ! », je me suis demandé : mais sait-on ce que signifie la Digitalisation de son entreprise ? En effet, c’est un thème qu’on aborde régulièrement sous d’autres noms : « Transformation numérique », « Numérisation des données », … ?

question

En fait, concrètement c’est quoi la Digitalisation ? C’est pour moi une étape essentielle pour les entreprises de changer le modèle économique et organisationnel. Cela va imposer de nouveaux schémas de penser dans l’entreprise, et plus particulièrement permettre aux dirigeants d’entreprises d’accepter le changement de culture et entendre les attentes des collaborateurs, clients et fournisseurs.

J’ai cherché des définitions et l’une d’elle m’a inspirée pour comprendre ce changement, elle me vient du site internet « stratégie.com » :

« Selon nous (stratégie.com), la digitalisation est une opération de transformation totale de l’entreprise: il ne suffit plus de réaliser quelques «coups» ou de «customiser» une offre à la sauce digitale mais bien de réinventer intégralement son modèle et toute la chaîne interne de fonctionnement: stratégie, organisation managériale, environnement collaboratif »

Lors de mes expériences professionnelles, un de mes clients avait l’ambition d’intégrer un ERP (Enterprise Ressource Planning) ou PGI (Progiciel de Gestion Intégré). Il allait passer par un intégrateur qu’il lui a présenté la solution comme « la » solution avec des exemples à l’appui.

Il me demande : « t’en penses quoi ? ».

Ma réponse a été très claire. Digitaliser son entreprise est avant tout un changement globale de l’entreprise. Ce n’est pas seulement les problématiques aux changements classiques : acceptation d’utiliser un nouveau logiciel, créer une habitude de saisir des données, … .

NON, la digitalisation c’est avant tout un état d’esprit et il faut suivre deux étapes indispensables pour se préparer à sa digitalisation :

  • identifier les processus et procédures de son entreprise.
  • Identifier la création de valeur de son entreprise et « éliminer » (automatiser ou externaliser) ce qui ne l’est pas.

Ce n’est qu’à ces deux conditions qu’on peut imaginer digitaliser son entreprise. En effet, je souhaite vous donner deux exemples :

Premier exemple : Un industriel de la sidérurgie

Vous êtes un industriel de la sidérurgie et vous souhaitez digitaliser votre entreprise. Le fait de définir vos processus (qui fait quoi pour qui ?), vous allez identifier les compétences que vous avez en interne (techniciens qualifiés, ingénieurs en dessin industriel, planification, ingénieurs méthodes, …).

Vous aller identifier les métiers (ou étapes) qui ne font pas parties de votre périmètre d’activité, que vous maitrisez moins bien ou générateurs de couts pour l’entreprise : expédition, prospection commerciale, la facturation, la comptabilité, la maintenance, … .

Si votre stratégie est de devenir un acteur majeur dans votre zone géographique dans les années à venir, il faut identifier la vraie création de valeur de votre entreprise ? C’est l’usinage ? Le bureau d’étude ? Les méthodes ? … Dans ce cas, je ne peux pas vous aider, il faut choisir en fonction de ce qui créé de la valeur selon vous !

En revanche, quand vous avez identifié ce qui est réellement de la création de valeur, vous n’avez plus qu’à utiliser les outils du digital pour vous concentrer sur vos métiers créateurs de valeur. Si c’est le bureau d’étude qui créé de la valeur, pourquoi ne pas sous traiter l’usinage à un confrère ? Maitriser votre porte feuille clients et sous traiter le reste par exemple.

Deuxième exemple : une start-up

Prenons un autre exemple. Vous êtes une start up dans le développement de logiciels. Pourquoi avoir un service complet de marketing, de comptabilité, … . Externaliser et utiliser des méthodes organisationnelles pour ne faire que ce qui créé de la valeur ? Je vous invite à lire mon article sur le livre « re Work » : « RE WORK OU COMMENT VOIR LE TRAVAIL AUTREMENT EN DIGITALISANT SON ENTREPRISE ! ».

En effet, l’entreprise « 37 Signals » développe des logiciels avec une équipe située sur deux continents et cinq pays. Comme ils l’expliquent, ils ne font que ce qu’ils savent faire et le reste est externalisé. Grâce aux outils du digital, ils ont pu simplifier leur fonctionnement.

Pour revenir sur l’histoire de mon client, il n’a pas sélectionné l’intégrateur. En fait, il s’est rapproché d’un Centre Régional d’Innovation et Transfert de Technologie (CRITT) afin de définir le fonctionnement de son entreprise, identifier ses processus et procédures. Enfin, l’objectif est d’imaginer ce que sera l’entreprise dans 10 ans afin d’identifier les différents postes de l’entreprise pour intégrer les outils du digital les plus évolutifs avec la vie de l’entreprise.

Pour conclure, la digitalisation c’est avant tout une définition de la stratégie de l’entreprise et de sa création de valeur. Ensuite, on découpe l’entreprise pour mettre en avant où est sa création de valeur, et, ensuite seulement, on se digitalise.

Si cet article vous a inspiré, je serais content de lire vos commentaires et si vous avez aimé cliquez sur « J’aime » sur le lien Facebook.

Merci

FTL

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...